[Lecture] « Best of droit » ou le Droit pertinemment impertinent ?

Posted by

« Un nain qui vole dans les airs, un amoureux éconduit qui décide de recourir au revenge porn, un maire qui prend un arrêté « anti » Anne Hidalgo ou interdisant aux OVNIs de survoler sa commune, le général de Gaulle grimé en Dark Vador, des animaux condamnés à la peine capitale, des candidats de téléréalité qui revendiquent le statut de salarié, des sadomasochistes devant la Cour européenne des droits de l’homme… Le droit, un domaine barbant ? »

Voilà une quatrième de couverture qui annonce la couleur ! Juristes accomplis, étudiants, profanes en quête de curiosités, ce livre est fait pour vous. Par le biais de cet ouvrage plein d’humour, de la collection « Le meilleur du droit (Collection LMD) », l’éditeur Enrick B. Editions, tend à nous apporter un nouvel éclairage sur le droit. Rempli d’anecdotes, hilarantes ou cocasses, il nous raconte avec tendresse néanmoins, un visage du droit que beaucoup ignorent.

Un quatuor d’auteur·e·s, pour tout autant d’humours

Dès les premières lignes de leur premier billet, on peut ressentir les styles des différents auteur·e·s. Cette association de Tatiana Vassine, Arnaud Dilloard, Mikaël Benillouche et Valère Ndior est gagnante. Les différentes anecdotes, qui traitent un panel assez large du droit, du droit pénal à l’organisation même du Conseil constitutionnel, nous sont apportées par quatre plumes très différentes mais chacune tout aussi absorbante.

Mikaël Benillouche : Son style peut être assez sérieux parfois – sûrement en raison du fait qu’il soit pénaliste – mais tout aussi percutant que les autres. Ses billets sont remplis de phrases qui ont du punch et pléthore de références culturelles qui parleront à tous, jeunes ou moins jeunes. L’auteur de « How to get with… le droit pénal » (Lauréat 2018 du livre juridique insolite, rappelons-le) a le sens de l’anecdote, n’hésitant pas à raconter de petites histoires, tout à fait fictives, mais qui permettent néanmoins de s’ancrer les éléments facilement dans la mémoire (parce que nous le savons, en droit, les anecdotes drôles sont beaucoup plus aisément retenues que les textes de loi par les étudiants).

Valère Ndior : Spécialiste du droit public et international, Valère Ndior a une plume plus poétique. Il sait nous raconter avec un style plus court, plus schématique, une quantité incroyable d’éléments factuels  qui sauront toucher tout le monde par leur caractère cocasse et terriblement d’actualité (notamment, son billet concernant les réseaux sociaux).

Arnaud Dilloard : On sent l’expérience du juriste ayant eu l’opportunité d’observer le Conseil constitutionnel de l’intérieur. Sorte de leitmotiv dans ces billets, on ressent tout l’amour qu’il porte à cette institution, mais aussi une capacité certaine à pouvoir la critiquer librement, parfois de façon caricaturale, mais jamais sans un fond de vérité. Son style est très direct, à la limite de la didactique socratique, entraînant le lecteur dans une sorte de dialogue, où il anticipe nos questions pour y répondre toujours franchement et avec un très grand humour (observable notamment par les notes de bas de pages, qui ne manqueront de décrocher des sourires).

Tatiana Vassine : Si on peut regretter une chose dans cet ouvrage, c’est de ne pas avoir plus de billets de cette auteure. En effet, son style est si léger, fluide et proche du conte qu’il ne nous permet pas de détacher les yeux de son texte avant d’avoir fini le billet. Traitant aussi bien de sport dans sa dimension contractuelle, que de tout ce qu’il y a à savoir sur les bagues de fiançailles (à lire impérativement pour quiconque désirerait se fiancer un jour), Tatiana Vassine maîtrise son sujet et sa plume, et ça se sent !

Ainsi, ce livre déconstruit les préjugés que l’on peut avoir sur le droit et la politique – qui sont intimement liés. Il nous permet de nous instruire, non seulement en nous apportant son lot d’informations, mais en sachant nous les faire retenir grâce à ce philtre d’humour, qui nous fait dévorer ce livre, sans nous ennuyer un seul instant. Cet ouvrage touche là où il faut, grâce à cette équipe de juristes hétéroclites qui fait mouche.

Illustration, "Best of Droit"


Pour en savoir plus  : 

Vous trouverez un extrait de ce livre qu’on recommande par ici :

https://docs.wixstatic.com/ugd/2dc286_7153aaa9af2744b982138f63aeff629f.pdf

Achetez le livre dans toutes les bonnes librairies ou en ligne :

https://www.leslibraires.fr/livre/13493397-best-of-droit-20-billets-qui-vous-feront-voir–benillouche-mikael-enrick-b-editions

https://www.lalibrairie.com/livres/best-of-droit–20-billets-qui-vous-feront-voir-le-droit-autrement_0-4871728_9782356442673.html?ctx=a12967ed8a22cf4f773786a071acb8bc

https://livre.fnac.com/a11236866/Mikael-Benillouche-Best-of-droit


Une contribution d’Aloïs TOYANE pour Lextudiant

Relecture de Guillaume Flori (Comité de rédaction)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.